Les bases fondamentales de la foi et de l’Islam

Question : Pouvez- vous expliquer brièvement les connaissances nécessaires de la foi que chaque musulman doit savoir ?
REPONSE
Les connaissances nécessaires de la foi sont les bases fondamentales de la foi et de l’Islam. Vous trouverez ci-dessous leur description, de façon succinte. Il y a des connaissances plus larges dans l’article Les Bases essentielles d’Amentu.

Les conditions, bases de la foi sont :

1- Croire en Allah
Allahu teala est la vraie divinité et Le Créateur de toute chose existante dont Son existence est nécessaire, c’est-à-dire que l’existence d’Allahu teala est nécessaire [Vadjib-ul Voudjud]. Il n’y a de divinité autre que Lui. Allahu teala est hors du temps et de l’espace. Il ne ressemble à aucune chose.

Les attributs d’Allahu teala nommés Sifat-i Zatiyyé sont 6 :
Voudjoud,
Kıdem
,
Beka
,
Vahdaniyyet
,
Muhalefet-ün lil-havadis
,
Kıyam bi-nefsihi.

Voudjoud : exister, Kidem : Il n’y a pas de début à son existence, Béka : Son existence est éternelle, Il ne disparaît jamais, Vahdaniyyet : ne pas avoir de commun, de semblable, Mouhaléfetun lil havadis, ne ressembler à aucune chose, d’aucune manière à aucune créature, Kiyam bi-nefsihi : Son existence vient de Lui-même, ne pas être nécessiteux envers quoi ou qui que ce soit, Il n’est pas dépendant de quelque chose pour exister ]

Ses attributs nommés Sifat-i Subutiyyé sont 8 :
Hayat,
İlm
,
Sem
,
Basar
,
Kudret
,
İrade
,
Kelam
,
Tekvin.

[Hayat être vivant, ilm savoir, connaitre, sem entendre, basarvoir,kudret la toute-puissance, irade volonté, désirer, kelam dire, parler, tekvin créer.] Ces attributs aussi sont éternels.

2- Croire aux anges
Les anges sont des créatures nurani [créés de lumière] qui sont vivants, et qui ont la raison. Ce sont les serviteurs précieux d’Allahu teala, ils ne sont ni ses égaux, ni ses filles. Ils se soumettent aux commandements d’Allahu teala, ne se rebellent pas contre Lui. Ils ne commettent aucun péché. Ils ne font rien d’autre que ce qu’on leur demande. Ils ne sont ni masculins ni féminins. Ils ne se marient pas, ne se multiplient pas, n’engendrent pas, n’ont pas d’enfants, ils ne mangent pas et ne boivent pas. Les anges ont des ailes mais nous ne savons pas comment ils sont.

On appelle Kiramen Katibin les anges qui enregistrent toutes les actions de chaque Homme. On appelle Munker et Nékir les anges d’interrogation. Les meilleurs, les plus hauts des anges sont : Djébrail, İsrafil, Mikail, Azrail.

3- Croire aux livres
Les livres qu’Allahu teala a envoyés, révélés sont nombreux. Et ceux qui sont déclarés dans nos livres de religion sont au nombre de 104 : 100 de ceux-ci sont des petits livres (livrets). On les appelle soukhouf.

100 soukhouf (livrets sacrés) ont été révélés comme suit à ces Prophètes :

10 souhouf ont été envoyés au prophète Adem (Adam) «Paix et bénédiction soient sur lui»
10 souhouf ont été envoyé au prophète Ibrahim (Abraham) «Paix et bénédiction soient sur lui»
30 souhouf ont été envoyés au prophète Idris. «Paix et bénédiction soient sur lui»
50 souhouf ont été envoyés au prophète Chit (fils d’Adam) «Paix et bénédiction soient sur lui»

Les quatre grands livres ont été révélés à ces prophètes :
1. Tevrat (Torah) : Il a été envoyé (révélé au prophète Mouça (Moïse) «Paix et bénédiction soient sur lui»
2. Zebour (Psaumes) : Il a été envoyé au prophète Davoud (David) «Paix et bénédiction soient sur lui»
3. Injil (Evangile) : Il a été envoyé au prophète Issa (Jésus) «Paix et bénédiction soient sur lui»
4. Coran : Il a été envoyé à notre prophète Muhammed «Paix et bénédiction soient sur lui».

Le Coran a aboli, a supprimé la validité de tous les autres livres sacrés c’est-à-dire qu’il a rassemblé leurs jugements en lui. Aujourd’hui tout le monde doit se soumettre au Coran. Dans ce dernier on déclare aussi (Soumettez-vous à Mon Messager). Donc il faut aussi se soumettre aux hadiths [paroles de notre Prophète]. Actuellement, le vrai Evangile, ni la vraie Torah n’existe dans aucun pays. Il y a des évangiles faux. Ces livres ont été déformés par la suite c’est-à-dire, changé par les gens. Même s’ils n’étaient pas déformés, ils n’auraient tout de même aucune validité, parce qu’ils sont, tous, supprimés par Allahu teala.

La révélation du Coran s’est verset après verset et s’est achevée en 23 ans. Le Coran est valable jusqu’à l’apocalypse. Il est protégé d’être invalide ou d’être déformé par les gens. Celui qui croit qu’il y a de l’excès ou des tares dans le Coran n’aura pas cru en Allahu teala. Dans les versets du Coran, il est déclaré :
(C’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est évidemment Nous qui en sommes gardiens, qui le protégeront.)[Sourate Hijr 9]

(Le Coran est un livre qui n’a ni semblable ni commun. Le faux ne l’atteint [d’aucune part], ni par devant ni par derrière [on ne peut y faire aucun retrait ou on aucun ajout, car] : il a été révélé par Allahu teala qui a la sagesse et qui est digne de louange, que l’univers Le loue.) [Sourate Fussilet 41-42]

4- Croire aux prophètes
Le premier des prophètes est Adam alaihisselam et le dernier prophète est notre Prophète Mouhammed sallallahu aleyhi ve sellem. Entre ces deux, Beaucoup de prophètes ont été envoyés à différents peuples sur Terre. Leur nombre n’est pas précis. Il est fortement supposé qu’il y en ait eu plus de 124 000.

Croire aux Prophètes signifie avoir foi au fait qu’ils ont tous été fidèles, qu’ils ont toujours dit la vérité et qu’il n’y a aucune différence entre eux. Ne pas croire en l’un d’eux est considéré comme ne croire en aucun.

Tous les prophètes, depuis Adam alaihisselam jusqu’à Mouhammed alaihisselam ont tous déclaré la même foi, ils ont tous demandé à leur communauté de croire aux mêmes choses. Les juifs croient en Mouça alahisselam et ne croient pas en Issa et Mouhammed alaihimesselam. Et les chrétiens croient à Issa alaihisselam et ne croient pas en Mouhammed alaihisselam. Or les musulmans, croient en tous les prophètes.

Les attributs des prophètes sont :
Emanet
 : ils sont dignes de confiance.
Sidq : Tout ce qu’ils font est juste et loyal. Ils ne mentent pas.
Tebligh : Ils déclarent, prêchent la religion sans omission, sans faute.
Adalet : Dans toute affaire ils prônent la justice.
Ismet : Ils ne commettent aucun péché.
Fétanet : Avoir une très grande d’intelligence, être doué d’une grande raison et très compréhensif
Emn ul azl : ils ne sont jamais démis de leur qualité de prophète.

Allahu teala a, depuis Adam (Adem) alaihisselam qui est le premier humain et le premier prophète, envoyé des religions, chaque millénaire, par l’intermédiaire d’un Raçoul (Messager) qui est propriétaire d’une religion. Il a déclaré la voie, par l’intermédaire de ceux-ci, qui permet aux gens de vivre tranquillement et dans la sérénité dans ce monde et aussi d’atteindre le bonheur éternel dans l’autre monde. On appelle raçoul les prophètes qui sont envoyés avec une religion. On appelle ululazm les plus grands des prophètes. Ceux-ci sont : Âdem, Nuh, İbrahim, Musa, İsa et Muhammedaleyhimussalatu vesselam.

On appelle Nébi le prophète qui n’apporte pas une religion nouvelle mais qui invite les gens à la religion précédente.

Après notre Prophète, aucun autre prophète ne viendra. Dans le Coran, il est déclaré :
(Mouhammed alaihisselam, est le Messager d’Allah et le dernier des Prophètes.) [Sourate Azhab 40]

5- Croire au Jour du Jugement Dernier
Chacun
 après la mort ressuscitera, et ira au Paradis ou en Enfer après le jugement . Le Paradis et l’Enfer existent en ce moment-même. Les deux sont éternels aussi. Les musulmans resteront éternellement au Paradis, et les mécréants éternellement en Enfer,

Il ne nous a pas été dit quand est-ce que l’apocalypse aura lieu. Mais notre Prophète a déclaré certains de ses insignes et certaines informations liées à son commencement.

Hadrat Mahdi viendra, Issa alaihisselam descendra du ciel, Dajjal apparaîtra. Les personnes appelées Yédjudj et Médjudj provoqueront la discorde. Le Soleil se lèvera à l’Ouest. Il y aura de grands terremblements de terre. On oubliera les connaissances religieuses, les mauvaises personnes se multiplieront.

6- Croire au destin, au fait que le bien et le mal viennent d’Allah
L’ensemble du bien et du mal, de l’utilité et des dégâts qui atteignent l’humain viennent avec la volonté d’Allah. Le destin est le fait qu’Allah sache avec son savoir éternel, et désire toutes les choses que les humains et les autres créatures feront. On appelle kada la création de celles-ci . On appelle les deux qada et kader (destin).

Même si c’est Allahu teala qui crée toute chose et toutes les actions, bonnes ou mauvaises, de l’Homme, Il a donné l’iradé-i djuzziyyé [volonté, choix, arbitraire] aux gens. L’humain, ,utilise cet arbitraire de cette façon : s’il veut la création d’une bonté, il gagne des récompenses et s’il veut la création d’un mal, il gagne des péchés. Si l’humain commet des péchés, il subira sa peine et s’il fait des bonnes actions, il aura sa récompense. C’est-à-dire qu’ Allahu teala ne fait commettre des péchés à personne en l’y obligeant.

Les conditions de l’Islam
1-
 Réciter la Chahada :
[Dire : Ech-hédu en lâ ilahé illallah vé éch-hédu enné Mouhammeden abdouhou vé résoulouhou. Sa signification est :
Je témoigne [c’est-à-dire que je sais comme si j’avais vu et je déclare] qu’il n’y a d’autre dieu qu’Allah. Et je témoigne encore que Mouhammed alaihisselam est son prophète et son serviteur.)
[Croire au Messager d’Allah veut dire accepter l’ensemble de tout ce qu’il a déclaré et aimer, être content, agréer, apprécier tout cela.]

2- Pratiquer la salat (namaz, prière rituelle)
C’est une obligation importante pour chaque musulman adulte et intelligent c’est-à-dire qui a atteint l’âge de la puberté, de pratiquer, , la salat 5 fois par jour. La salat est la base de la religion. Ne pas l’accomplir est un des plus grands péchés. Il est très difficile, pour celui qui ne la pratique pas, de mourir avec la foi. Dans un hadith, il est déclaré :
(Celui qui pratique la salat sera sauvé au Jour du Jugement, celui qui ne la pratique pas (sera) désolé, renversé.) [Taberani]

3- Donner l’aumône (zakat)
Il est obligatoire de donner 1/40ème de sa richesse,Celui qui dispose de la quantité de nisab, c’est-à-dire celui qui possède de l’argent et du bien de commerce équivalent à 96 gr. d’or, y compris ses créances, après avoir déduit ses dettes, est considéré, dans l’Islam, comme étant riche. . De même, il est obligatoire de donner 1/10 des récoltes provenant des champs et des vergers, aux pauvres. On appelle ce 1/10, ouchour.
(Allahu teala maudit celui qui ne donne pas l’aumône, zakat.)[Nésai]

4- Jeûner
Il est obligatoire de jeûner tous les jours du mois de Ramadan. Ne pas jeûner est un grand péché.

5- Faire le pèlerinage
Si une personne a les moyens financiers d’aller à La Mecque, d’y séjourner puis de rentrer chez elle, après avoir laissé assez de biens pour subvenir aux besoins de sa famille durant son absence, alors il lui est obligatoire de faire le tour, la circumambulation de la Kaaba et de rester à Arafat.

Est-il suffisant de dire “J’ai cru”
Question :
 Dans les hadiths on déclare que celui qui récite la Chahada devient musulman. Si une personne prononce la Chahada sans y croire ou même si elle croit à la Chahada, mais pas aux bases déclarées dans Amentu, est-elle quand même musulmane ?
REPONSE
Lorsqu’on définit la foi, on dit ”proclamer avec la langue, confirmer avec le cœur”. Tant qu’on ne confirme pas avec le cœur, on ne peut pas devenir musulman.

La Chahada veut dire croire à l’existence et l’unicité d’Allahu teala, qu’il n’y a d’autre divinité que Lui et croire que Mouhammed alaihisselam est le Messager d’Allah et le dernier prophète et à tout ce qu’il a déclaré, et être content de cela, l’agréer, l’apprécier, l’aimer. Ce n’est pas juste dire qu’il y a un prophète comme ça, comme si l’on raconte un événement historique. La Chahada veut dire : J’ai cru avec certitude à ce noble Messager et à ce qu’il a déclaré, j’ai accepté tout cela, je l’ai aimé, agréé, apprécié, tout venant de lui est bon, il n’y a pas de chance qu’il soit mauvais. Donc, il faut croire aux bases déclarées dans Amentu. Tant qu’on n’y croit pas, ou même si on y croit, qu’on ne les agrée, qu’on ne les apprécie pas, on ne peut pas devenir musulman. Celui qui n’accepte pas ne serait-ce qu’une seule des conditions de la foi , qu’une seule obligation ou une sunna ou bien une interdiction de la religion, connues de tout-un-chacun, ne peut pas être musulman non plus. On doit accepter l’Islam dans son ensemble et l’aimer, l’apprécier, l’agréer.

Il serait dangereux d’essayer de comprendre les hadiths sans les explications des savants islamiques, cela peut même mener jusqu’au blasphème. Par exemple, il faut comprendre le hadith ci-dessous, avec les explications données ci-dessus :
(La personne qui reconnaît Allahu teala comme divinité, l’Islam comme religion, qui croit en Mouhammed alaihisselam comme Messager [et à l’ensemble de ce qu’il a déclaré] et qui est content de cela, qui l’agrée [est musulman et s’il meurt avec cette foi] il mérite le Paradis.) [Muslim, Nésai]

PAYLAŞ