La première chose à faire quand on est devenu adulte et intelligent

Question : Quand une personne devient musulmane ou un enfant atteint l’âge de la puberté, faut-il en premier lieu qu’ils récitent le mot de Chahadet, qu’ils apprennent sa signification et qu’ils y croient ?
REPONSE
Oui, il faut. Après avoir fait ce que vous avez dit ci-dessus, il (ou elle) doit apprendre la croyance écrite dans les livres des savants d’Ahl-i Sunna, c’est-à-dire les connaissances pour lesquelles il faut avoir la foi et les croire.

Puis, il (ou elle) doit apprendre les connaissances de la jurisprudence, qui se trouvent dans les livres de l’une des 4 madhabs (écoles juridico-islamiques), c’est-à-dire apprendre les 5 piliers de l’Islam, les licites et les illicites, les croire et les appliquer.

Celui qui ne croit pas qu’il faut apprendre cela et appliquer, celui qui n’accorde pas d’importance à ce sujet devient renégat. C’est-à-dire qu’il redevient infidèle, incrédule, après être devenu musulman en ayant récité le mot de chahadet.

“Si une jeune fille musulmane dont l’acte de mariage a été accompli ne connait pas l’Islâm quand elle arrive à l’âge de la puberté, son mariage ne sera pas valable. [C’est à dire, qu’elle deviendra renégate.] Il faut lui dire et enseigner les attributs d’Allahu teala. Et elle, elle doit les répéter en disant qu’elle y a crus”. (Durr-ul Muhtar)

Ibni Abidin explique ce passage comme suit :
“La fille est musulmane dans son enfance en imitant ses parents. Mais, quand elle arrive à l’âge de la puberté son appartenance à la religion de ses parents ne continue pas. Si elle y arrive sans connaître l’Islam, elle devient renégate. Sa situation musulmane durera à condition d’apprendre et de croire à ces six choses à accepter et d’admettre qu’il faut suivre tous les principes de l’Islâm. De même, cette situation ne durera pas sans y croire même si elle prononce le mot “Tawhid”, c’est à dire, “Lâ ilâha illallah, Muhammadunraçoûlullah [Allah est unique et Mouhammed alaihisselam est Son prophète.]. Il faut qu’elle apprenne les six principes déclarés dans“Amentu billahi…” et qu’elle ait la foi en ceux-ci et qu’elle dise qu’elle affirme les commandements et les interdictions d’Allahu teala”.(Redd-ul Muhtar)

Chaque musulman doit apprendre amentu à ses enfants, et de leur bien faire connaître son sens, sa signification. Et si un enfant musulman n’apprend pas ces six principes et ne dit pas qu’il a cru en ceux-ci, il deviendra un renégat quand il arrivera à l’âge de la puberté.

Dire seulement je crois en Allah n’est pas suffisant. Celui qui renie un des 6 principes déclarés dans Amentu, deviendra infidèle, incrédule, toutes ses bonnes actions auront disparues. (Redd-ul Muhtar)

Amentu est ce qui suit :
Âmentu billahi vé mélaïkétihi vé kutubihi vé rusulihi vel yevmil ahiri vé bilkadéri hayrihi vé cherrihi minallahi téâlâ vel ba’su ba’del mevti hakkun. Ech-hédu enne lâ ilahé illallah vé éch-hédu enné Muhammeden abduhu vé résuluhu.

[C’est-à-dire je crois en Allah, à ses anges, à ses livres envoyés, à ses messagers, prophètes, au jour du jugement dernier, au destin, que le bien et le mal viennent de Allah, à la résurrection après la mort. Je crois qu’il n’y a pas de divinité autre que Allah que Mouhammed alaihisselam est Son prophète et Son serviteur.]

Le premier devoir de chaque musulman est d’apprendre l’Islam et le Coran.

Question : La personne muette et sourde est-elle responsable ?
REPONSE
Elle n’est pas responsable. Si elle comprend et elle apprend, elle deviendra responsable. Maintenant pour ce genre de personnes, il y a des écoles spéciales, il est possible qu’elles apprennent. Le principal est de comprendre et d’apprendre. [Si elles sont capables de comprendre et d’apprendre, si elles y arrivent, elles seront responsables.]

PAYLAŞ